Comprendre les troubles dys

Dys un jour, dys toujours…

Aujourd’hui plus de 85.000 élèves en Fédération Wallonie Bruxelles vivent quotidiennement des difficultés liées à leur(s) trouble(s) d’apprentissage, ou plus communément appelés les troubles « dys ».

Les troubles spécifiques d’apprentissage reprennent en effet les 6 troubles « dys » (dyslexie, dysorthographie, dyscalculie, dyspraxie, dysgraphie, dysphasie) ainsi que le TDA/H et le HP.

Ces troubles sont :

handicap-invisible-oiseau

  • Permanents, durables (car d’origine neurobiologique)
  • Spécifiques : ils touchent spécifiquement une (des) compétence(s) particulière(s) (lecture, écriture, math…)
  • Peuvent perturber les apprentissages / les relations et se répercuter sur toutes les matières / la vie de tous les jours
  • Peuvent empêcher la double tâche

Ils sont souvent accompagnés de difficultés sur le plan des fonctions exécutives telles que la gestion du temps, l’organisation, la planification, la prise de décisions,…

C’est un fait, tous ces troubles spécifiques de l’apprentissage sont un handicap invisible devant être reconnu par tous : équipe pédagogique, monde professionnel / politique et grand public. Ces troubles peuvent induire un échec scolaire et professionnel s’ils ne sont pas pris en compte.