Diagnostic

Le diagnostic est indispensable pour savoir ce dont l’enfant aura réellement besoin. Il est important car le pronostic, les stratégies de rééducation et scolaires vont en dépendre. Arriver au bon diagnostic peut prendre du temps. Le temps entre les premiers signes et le diagnostic exact et complet peut parfois être long et ressort souvent du parcours de combattant. D’où l’importance de savoir à qui s’adresser.

C’est souvent au moment de la scolarisation de notre enfant que nous prenons conscience de la «dys-férence» de celui-ci. Parfois cependant cette « dys-férence » peut se faire remarquer plus tôt, quand notre enfant rentre dans le langage. Commence alors une période bousculante. Nous nous posons des questions, nous observons notre enfant avec inquiétude, nous ne comprenons pas bien ce qui ne va pas, nous ne savons pas comment l’aider.

Pour obtenir un diagnostic de dyslexie, dyspraxie, dyscalculie, dysphasie, TDA/H, …, nous devons faire appel à des spécialistes différents selon la nature du trouble suspecté (neuropédiatre, neuropsychologue, logopède…). Afin d’obtenir le remboursement par la mutuelle du premier bilan, il faut impérativement une prescription d’un médecin spécialiste (pédiatre, ORL,…). Le diagnostic d’une dyslexie, dysorthographie ou dyscalculie est réalisé par un(e) logopède. Cela peut prendre plusieurs mois car il faut un temps d’observation suffisant pour s’assurer d’un bon diagnostic. En cas de suspicion d’une dysphasie, dyspraxie ou d’un TDA/H, il est impératif de voir un neuropédiatre.

En cas de suspicion de troubles multi-dys, le spécialiste peut demander des tests complémentaires et proposer un bilan multidisciplinaire. Pour faire un tel bilan, il est fortement conseillé de s’adresser à un centre multidisciplinaire, en milieu hospitalier ou en milieu privé. Il présente l’avantage d’observer l’enfant dans sa globalité. Il y aura, en effet, concertation et dialogue entre les différents intervenants et tous les examens seront centralisés dans un seul lieu. Le bilan multidisciplinaire est sera expliqué par le neuropédiatre qui fera office de « chef d’orchestre » et établira le diagnostic.

Vous trouverez d’autres infos sur le diagnostic, le comprendre, l’accepter et organiser le suivi thérapeutique dans notre Boîte à Outils.

Cliquer sur le schéma pour l'agrandir

Cliquer sur le schéma pour l’agrandir