Le diagnostic

C’est souvent au moment de la scolarisation de notre enfant que nous prenons conscience de la « dys-férence » de celui-ci. Parfois cependant cette « dys-férence » peut se faire remarquer plus tôt, quand notre enfant rentre dans le langage. Commence alors une période bousculante. Nous nous posons des questions, nous observons notre enfant avec inquiétude, nous ne comprenons pas bien ce qui ne va pas, nous ne savons pas comment l’aider.

Pour obtenir un diagnostic de dyslexie, dyspraxie, dyscalculie, dysphasie, TDA/H, …, nous devons faire appel à des spécialistes. L’idéal est de faire un bilan établi par une équipe pluridisciplinaire en milieu privé ou hospitalier (logopède, psychomotricien, neuropsychologue, orthoptiste, psychologue…) avec le neuropédiatre comme chef d’orchestre. C’est lui qui fera le diagnostic.

Télécharger les fiches de notre Boîte à Outils :

Diagnostic : le comprendre et l’accepter

Diagnostic : suivi thérapeutique de l’enfant