Une session d’examens sur PC

Une session d’examens sur PC

Émile*, élève en 4ème secondaire dans une école de la région bruxelloise, utilise un ordinateur en classe comme moyen de compensation pour sa dyspraxie. Pour la session d’examens de juin, récemment clôturée, son école a mis en place un système d’adaptation des épreuves pour tous les élèves présentant des troubles de l’apprentissage qui utilisent un outil numérique. Émile a accepté de répondre à quelques questions pour nous en dire plus au sujet de l’utilisation de l’outil numérique en tant qu’aménagement raisonnable à l’école.

*Le prénom a été modifié.

  • Depuis quand utilises-tu un ordinateur en classe et en quoi cela t’aide-t-il ?

J’ai été diagnostiqué dyspraxique en 3e maternelle. Ensuite, j’ai eu quelques années assez compliquées jusqu’à ce qu’on ait commencé à introduire l’outil numérique petit à petit à partir de la 3e primaire. Au début, je l’utilisais seulement une fois de temps à autre pour une expression écrite et tout cela très supervisé par mes enseignants et logopèdes qui m’entouraient. J’ai continué comme ça jusqu’en 5e primaire ou j’ai vraiment commencé à utiliser l’ordinateur et enfin en 6e primaire je n’utilisais plus que l’ordinateur et j’ai même passé mon CEB dessus. Personnellement, l’ordinateur est mon outil de travail et me permet de me concentrer sur le contenu de ce que j’écris au lieu de la forme. À cause de ma dyspraxie, écrire est un très grand effort pour moi, lorsque j’écris à la main cela me prend un effort tellement énorme que je n’arrive pas à me concentrer sur le contenu et l’orthographe. Lorsque j’étais plus petit, je revenais de l’école épuisé par l’effort qu’écrire m’avait demandé toute la journée. Personnellement le seul cours que je fais encore à la main, ce sont les cours de math, car je suis capable d’écrire les nombres assez facilement et mes calculs restent lisibles, mais j’ai encore une très grande lacune en géométrie.

  • Comment ton école et tes enseignants ont-ils réagi face à l’utilisation de cet outil en classe ?

J’ai toujours eu beaucoup de chance à ce niveau-là, dans mon école, la direction est très bienveillante en ce qui concerne les aménagements. Chaque année j’ai eu des profs supers à qui je ne devais même plus demander leurs cours et qui me le donnaient sur une clef USB ou par email, mais j’ai aussi eu chaque année l’un ou l’autre prof avec qui cela ne se passe pas aussi bien, des profs à qui il faut gentiment rappeler qu’il me faut leurs cours et/ou interrogation en format digital, mais au fond cela n’est pas bien grave cela fait partie de mon travail en tant qu’élève à besoins spécifiques de le leur rappeler toujours respectueusement et gentiment.

  • Était-ce la première fois que tu pouvais utiliser ton ordinateur lors des examens ?

Non, comme je l’ai expliqué ci-dessus, la première fois que j’ai passé un examen qui avait une conséquence réelle sur la suite de ma scolarité, c’était en 6e primaire avec le CEB et ensuite j’ai passé tous mes examens que ce soit ceux de noël ou de juin sur ordinateur et cela s’est toujours très bien passé.

  • Qu’est-ce ton école a mis en place durant cette session-ci ?

Cette année l’école a mis un système très efficace en place, j’ai été mis, avec les autres élèves sur ordi,  dans un local à part pour éviter toute forme de tricherie avec mon écran (les autres élèves qui essaient de regarder mes réponses sur mon écran) et chaque matin à 8h15 lorsque les examens commencent, je recevais mon examen par email en format PDF et Word ainsi qu’une version papier de l’examen (pour lire, surligner, prendre des mesures, ETC.). Ensuite je complétais mon examen à l’ordinateur et le renvoyais par email à l’accueil à la fin. Ensuite pour finir je devais passer à l’accueil pour être sûr qu’ils avaient bien reçu mon examen complété. Ils se chargeaient de l’imprimer et de le remettre au prof.

  • Comment as-tu vécu cette session d’examens ?

J’ai énormément travaillé pour cette session et je l’ai assez bien vécue. J’ai très bien réussi donc cela fait vraiment plaisir lorsque le travail est récompensé. 🙂